Aller au contenu Aller à l'accueil Plan du site Rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Qu'est-ce qu'une tournière ? Accueil > En savoir plus sur les sentiers >

Qu’est-ce qu’une tournière ?


Tournières et bandes de prairies extensives

(Source : Mesure agri-environnementales en Région wallonne)

Depuis un certain temps déjà, la grande richesse floristique et faunistique des zones de transition entre deux milieux est reconnue dans les milieux scientifiques, qu’il s’agisse des berges d’un cours d’eau ou d’une lisière forestière. Ces zones, appelées écotones abritent des espèces pouvant appartenir aux deux milieux en contact mais aussi des espèces spécifiques à ce type de zone.

Les bords de champs, appelés tournières (ou fourrières) constituent une zone particulière, généralement moins productive et plus difficile à gérer. D’autre part, il semble actuellement opportun de créer des zones « tampon » pour éviter ou limiter dans les zones de voisinage, l’érosion, l’épandage et les pertes d’intrants hors des parcelles agricoles et à l’inverse, d’éviter les contaminations des terres agricoles par des éléments extérieurs (trafic routier, …).

Les tournières sont encouragées prioritairement le long des cours d’eau ou des zones humides mais elles peuvent être aussi implantées le long d’une lisière de bois, le long de haies, à proximité d’un lotissement, ...

Il existe différents types de tournières reconnues dans le cadre des mesures agri-environnementales :

  • la tournière enherbée est une bande de 4 à 16 mètres de large ensemencée avec un mélange de type « prairie » diversifié ;
  • la tournière extensive, est une bande gérée comme le reste de la culture mais qui ne reçoit pas d’intrants ;
  • la bande de prairie extensive est située le long d’un cours d’eau ou d’une réserve naturelle. Aucun intrant ne peut y être épandu et elle doit être fauchée (ou pâturée) tardivement.

Navigation


Afficher le contenu dynamique RSS de Mon site SPIP